Équipements obligatoires et interdits pour les vélos et trottinettes électriques

Vélos et trottinettes électriques
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Aucun vote)
Loading...

Les déplacements à vélo et en trottinette électrique sont de plus en plus courants en France. Ils offrent une alternative pratique à la voiture et aux transports en commun. Cependant, la loi impose certaines règles et réglementations en ce qui concerne les équipements obligatoires et interdits pour ces moyens de transport. Dans cet article, je vous explique en détail ces exigences légales pour une conduite en toute sécurité.

Les équipements obligatoires à vélo

Commençons par ce qu’il est obligatoire d’utiliser sur un vélo ou une trottinette électrique. Certains de ces équipements ne sont obligatoires que dans certaines conditions (lieu ou âge), d’autres sont fortement conseillés.

L’éclairage

Lumières de véloL’éclairage est essentiel pour la sécurité des cyclistes la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante. La loi exige deux types de dispositifs d’éclairage : les catadioptres et les phares.

  • Les catadioptres, qui réfléchissent la lumière, doivent être installés à l’avant et sur les pédales. Ils doivent être placés sur les roues de façon à être visible de côté. Ils sont rouges à l’arrière, blancs ou jaunes à l’avant et orange sur les pédales.
  • Les phares avant doivent émettre une lumière jaune ou blanche.
  • Une lumière rouge à l’arrière.

Le non-respect de ces règles peut entraîner une amende forfaitaire de 11 euros à 38 euros.

Les freins

Obligatoires également, le vélo doit être équipé de deux freins, avant et arrière. Autrement dit, les cyclistes dont le freinage est assuré par rétro pédalage ne sont pas en règle.

La sonnette

Sonnette de véloUne sonnette est un accessoire essentiel pour avertir les autres usagers de la route de votre présence. Elle doit être audible au moins à 50 mètres. Les amendes pour non-conformité sont similaires à celles pour l’éclairage.

À noter que légalement, il s’agit d’un « avertisseur sonore ». Il est donc autorisé de remplacer la traditionnelle sonnette « dring dring » par un klaxon sur batterie, plus sonore. Utile quand les piétons squattent la piste cyclable ! 🙂

Le casque est obligatoire pour les enfants

L’une des questions les plus fréquemment posées concerne le port du casque à vélo. Le port du casque n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé pour la sécurité des cyclistes. Cependant, en janvier 2022, une proposition de loi sur l’obligation du port du casque avait été discutée. Le Collectif Vélo Île-de-France s’était opposé à cette proposition, affirmant que l’accent devrait être mis sur l’amélioration de l’infrastructure routière, la réduction du trafic et l’éducation des cyclistes pour assurer leur sécurité.

Néanmoins, il est important de noter que le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, conducteurs ou passagers, et le casque doit être homologué (marque CE) et correctement attaché sous peine d’amende.

Le « gilet rétro-réfléchissant » (gilet jaune)

Le port d’un gilet de haute visibilité est obligatoire dans certaines situations. Notamment en dehors des zones urbaines, la nuit ou lorsque la visibilité est réduite. En cas de non-respect de cette exigence, une amende peut être infligée, allant de 35 euros à 150 euros. Sa couleur n’est pas obligatoirement jaune, on en trouve aussi des oranges.

Siège adapté pour un passager

Si vous transportez un passager arrière à vélo, un siège adapté doit être installé. L’article R431-5 du Code de la route stipule que « la selle double ou la banquette est assimilée à deux sièges. » Le non-respect de cette règle peut entraîner une amende forfaitaire de 35 euros. Vous ne pouvez dont pas assoir en un enfant sur un simple porte-bagages.

L'article suivant pourrait vous interesser : Comment rehausser le guidon sur un VTT Decathlon Rockrider

Les équipements pour la trottinette électrique

Depuis le 25 octobre 2019, les trottinettes électriques sont reconnues comme des Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EPDM) et sont soumises à des règles spécifiques.

Âge minimum

Les trottinettes électriques ne sont pas autorisées pour les enfants de moins de 14 ans. Comme leur nom l’indique, les trottinettes électriques et autres EPDM sont des engins de déplacement personnels. Il est donc interdit d’être à plusieurs sur l’engin.

Casque

Casque de véloLe port du casque n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé pour la sécurité. Se déplacer à trottinette électrique est généralement plus dangereux qu’à vélo. En cas d’accident, les roues du vélo amortissent un peu le choc.

De plus, les petites roues de la trottinette électrique sont sensibles aux irrégularités de la route. On perd plus facilement le contrôle de sa trajectoire sur une trottinette qu’à vélo.

Éclairage et avertisseur sonore

Depuis 2020, les conducteurs de trottinettes électriques doivent porter un vêtement ou un équipement rétro réfléchissant la nuit ou par visibilité insuffisante, même en agglomération. Comme pour les vélos, catadioptres et avertisseur sonore sont également requis.

L'article suivant pourrait vous interesser : Comment choisir une taille de VTT adaptée

Les accessoires interdits

Certains accessoires sont strictement interdits lors de la conduite à vélo ou en trottinette électrique. Cela inclut le port de casques audio ou d’écouteurs qui entravent la perception sonore de l’environnement. Les appareils à conduction osseuse sont pareillement interdits, car ils sont portés à l’oreille.

L’utilisation de lunettes émettant du son est sujette à débat, mais la loi tend à les interdire, puisqu’elles peuvent distraire le conducteur de son environnement sonore.

Il est autorisé de se déplacer avec une enceinte active, mais cela doit être fait de manière responsable pour ne pas perturber les autres usagers de la route.

Le téléphone portable doit être conservé dans une poche ou un sac, sauf s’il est fixé à un support sur le guidon pour une consultation d’itinéraire, afin d’éviter une amende de 135 euros.

L'article suivant pourrait vous interesser : Comment apprendre à faire du VTT  ?

Le transport d’animaux

Le transport d’animaux en trottinette électrique est généralement interdit, car la loi ne reconnaît pas les animaux comme des passagers autorisés sur ces engins.

Pour les vélos, aucune exigence spécifique n’est imposée pour le transport d’animaux. Mais la sécurité du véhicule doit être prise en compte pour éviter tout risque pour les autres usagers de la route.

L'article suivant pourrait vous interesser : Caméra de vélo : critères d’achat et test

Le rôle des enseignes

Lors de l’achat d’un vélo, d’un vélo électrique ou d’une trottinette électrique, il faut vous assurer que les équipements obligatoires sont fournis par l’enseigne. Bien que les enseignes ne soient pas légalement tenues de le faire, il est recommandé d’acheter un véhicule conforme à la réglementation pour garantir votre sécurité sur la route.

En conclusion, respecter les règles concernant les équipements obligatoires et interdits est essentiel pour circuler en toute sécurité à vélo ou en trottinette électrique. La sécurité sur la route est une responsabilité partagée, et chaque utilisateur doit contribuer à prévenir les accidents et à protéger sa propre vie ainsi que celle des autres usagers de la route.

Référence : securite-routiere

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*