Est-ce que faire du vélo électrique est un sport ?

Faire du vélo électrique est un sport

Le vélo électrique est devenu de plus en plus populaire de nos jours. Il est sollicité par un grand nombre de personnes compte tenu de ses nombreux avantages. Le moteur électrique qui vient avec le vélo électrique sert uniquement d’assistance. Cette assistance ne peut se déclencher qu’au bout d’une intensité de pédalage. Ce qui fait que le moteur tourne, grâce à l’effort musculaire. Alors, est-ce que oui ou non, faire du vélo électrique est un sport ?

Différence entre vélo électrique et vélo normal

Le vélo à assistance électrique, offre un grand nombre d’avantages à ceux qui l’utilisent, que ce soit pour la distance à parcourir, le dénivelé rencontré en chemin ou encore le niveau d’activité physique. Le vélo classique se choisit en fonction de votre niveau et de son usage. Va-t-il servir pour des trajets plus courts ou pour des entraînements spécifiques.

Pour ce qui est du vélo électrique, comme le moteur fournit l’énergie et que les trajets sont parcourus sans effort, on a du mal à croire que faire du vélo à assistance électrique soit un sport. Ce qui est pourtant bel et bien le cas.

Faire du VAE c’est pédaler

Vélo électrique détente plaisirLorsque vous êtes à bord d’un vélo électrique, cela ne signifie guère que vous n’êtes plus obligé de pédaler. Au moment de pédaler plusieurs parties du corps sont sollicités : quadriceps, fessiers, fléchisseurs du genou, muscles supérieurs, etc. On peut même considérer que l’apport sportif du vélo électrique, n’est pas loin de celui du vélo musculaire.

Plusieurs études scientifiques se sont intéressées à ce sujet. Il faut considérer l’unité de l’effort moyen d’intensité, le MET. L’effort classique sur un vélo électrique est équivalent à 5,5 MET. Certes, ce chiffre est moins important que celui d’un vélo classique, qui équivaut à 6,8 MET. Par ailleurs, il est de loin supérieur à l’effort typique de marche à pied qui est de 3,5 MET. Ceci étant, des études menées par des scientifiques ont révélé que le fait de faire du vélo électrique revient à faire une activité physique modérée.

Le VAE permet de lutter contre la sédentarité

Le vélo électrique ne permet pas uniquement de faire du sport. C’est aussi un excellent moyen pour les non- sportifs de se remettre en forme. Le vélo électrique est idéal pour une reprise d’activité sportive en douceur, si vous venez juste de reprendre l’activité sportive ou si vous aviez arrêté de faire du sport un bon moment.

Lorsque vous êtes sur un vélo électrique, vous pouvez choisir le degré d’assistance qui vous convient. Ainsi, vous êtes maître de l’effort que vous fournissez en fonction de votre forme physique et de votre envie de se dépenser. Le vélo à assistance électrique vous permet donc de vous balader facilement, mais aussi de suer facilement.

Le VAE est un sport de compétition

On peut reconnaître un sport du fait qu’il fait naître des compétitions sportives. Le VAE en fait donc partie. Au fait, il existe des championnats de VTT AE en France comme dans le reste du monde. Nous pouvons même prendre exemple de Julien Absalon, qui est double médaillé d’or en VTT et champion du monde à vélo à assistance électrique.

Le VAE favorise une perte de poids durable et renforce le muscle

L’action de pédaler sur un vélo à assistance électrique n’est pas aussi intense que sur un vélo classique. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas obligé de pédaler. Il va falloir pédaler sans cesse, ce qui va alors solliciter en permanence les muscles inférieurs. Le VAE présente aussi l’avantage de désactiver l’assistance. Ainsi, vous pouvez désactiver l’assistance lorsque vous ne roulez pas sur des routes difficiles. En pratiquant régulièrement cette activité, vous allez renforcer vos muscles de manière efficace. Notamment ceux des fessiers et des cuisses. Les abdominaux vont également être renforcés. Pour obtenir de bons résultats, il est conseillé de faire une séance de 50 minutes de VAE trois fois par semaine.

Bref, le vélo électrique, au contraire du vélo classique, vient avec une assistance électrique qui permet au cycliste de se déplacer plus facilement. Par ailleurs, afin que l’assistance puisse fonctionner, il est nécessaire de pédaler. Ce qui fait que faire du vélo avec un VAE permet de rester toujours actif. Lorsque vous ne pédalez plus, l’assistance ne fonctionnera plus. Faire du VAE c’est donc faire du sport.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*